«

»

juin 19

Des cyclotouristes en visite à Bagan

Bagan est un haut lieu du bouddhisme et n’en reste pas moins un des attraits principaux des touristes en Birmanie. Sur une zone de 40 km2 se concentrent environ 2000 stupas, pagodes, temples et autres monastères construits par une dynastie de rois entre les 11ème et 13ème siècle. Autrement dit, niveau visite il y a de quoi faire.

Julie et Guillaume étaient en visite dans la région et pensaient que louer des vélos serait le moyen le plus efficace pour parcourir ce grand domaine et en découvrir ses secrets. La journée commençait plutôt bien: ils réalisèrent un deal parfait face à un loueur très dur en affaire. Il faisait très chaud en ce dimanche de juin, mais ça n’arrêta en rien nos sportifs. Casquette vissée sur la tête et crème solaire badigeonnée sur le nez, ils partirent sourire aux lèvres sur les chemins de traverse du parc à la découverte des 1001 pagodes. Très vite Guillaume proposa de prendre un raccourci et de rouler à vue en direction d’un temple. Julie pas très confortable avec cette idée, exprima son désarroi mais s’y engouffra quand même. Quand le chemin alternant sable et arbustes devenait impraticable, Julie mît son véto et ils firent demi-tour pour rejoindre la piste principale. Trop tard, le mal était fait et 3 roues sur 4 furent crevées. Julie l’avait mauvaise et ne cessa de féliciter Guillaume pour sa brillante idée.

Heureusement un tracteur et son chauffeur Yeva arrivèrent au loin pour sauver le couple dans la tourmente. Il chargea les vélos sur sa remorque et les déposa chez un réparateur de chambre à air ayant fait fortune en collant de la rustine. Il leur proposa un forfait honnête de 500 kyats (0,5 €) par trous, les deux cyclotouristes pensaient s’en sortir pour 1,5 € pour 3 roues. Malheureusement c’est 11 crevasses que le réparateur trouva, mais en signe de bonne foi, et surtout de pitié, il en offrit 3.
Coup de l’opération «hors piste»: 4000 kyats (4 €) et 2 heures de perdues !

Il était 13h quand les 2 cyclistes remontèrent en selle, le soleil était au zénith, il faisait 40°C à l’ombre. Il s’agissait maintenant de rentabiliser la journée. Plus question de trainer, les 2 compères voguèrent d’une pagode à l’autre en prenant soin de ne jamais sortir des sentiers battus. La bonne humeur était de retour au sein du couple face au spectacle grandiose qu’offrait le site. Et c’est ainsi qu’ils en profitèrent jusqu’au dernières lueurs du jour. Trop ému par la magie qu’il venait de vivre, Guillaume partit dans la direction opposée bien que Julie tentait de lui faire comprendre son erreur. Sans succès, ils rentrèrent de nuit sans phares ni éclairage publique, en effectuant au passage un détour de 15km.

 

10 commentaires

Skip to comment form

  1. Gallou

    c’est magnifique :-))
    profitez en bien !!

  2. LULU

    Vos Photos sont magnifiques!! mimis

  3. dom

    On vit vraiment le voyage à travers les textes et photos magnifiques.
    (à prévoir des chambres à air de rechange, conseil du vieux cyclo…)

  4. dom

    Magnifiques photos, profitez-en bien, prévoir une chambre à air de rechange (conseil de pro..)

  5. nicolas

    semer des sourires et profiter des beaux paysages,
    c’est valable en toutes saisons

  6. Jean-loup

    comme quoi vous avez eu raison de cramer le velib à Paris c t un bon entrainement ;)!

  7. Regine

    Super les photos on pense à vous gros bisou!!!! Profitez un Max!!!!

  8. Ventas

    J’imagine trop Julie « Putain Guigui tu fais chier! »

  9. tata kiki

    superbe ! on sent même la chaleur et la chemise qui colle à la peau !

  10. Dominique Momet

    J’avais raté cet épisode craquant !J’imagine bien l’ambiance !!! Julie,si tu veux un conseil ,ne lui laisse pas gérer l’itinéraire ….cet homme est dangereux ! (ça me rappelle des souvenirs ,j’ai le même en stock !) ou alors tu le laisse tenter seul ! Bises ,et merci ,je me régale à vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 1